Solutions numériques santé : une classification fonctionnelle à venir

E-santé : la Haute Autorité de Santé propose une consultation publique avant une classification fonctionnelle des solutions digitales selon leur finalité d’usage.

 

Dans un contexte de digitalisation du système de santé, les solutions numériques s’implantent progressivement et il apparait aujourd’hui nécessaire de proposer une classification de ces outils digitaux.

Compte tenu de cette extrême diversité des solutions numériques existantes et à venir, et pour faciliter les échanges entre les divers acteurs, la HAS propose une consultation publique jusqu’au 30 juin 2020.

Solutions digitales santé : le contexte

 

Les solutions numériques gagnent du terrain dans notre système de santé et la crise sanitaire du Covid 19 favorise le développement de celles-ci.

Les fonctionnalités de ces outils digitaux destinés au secteur de la santé sont particulièrement vastes et diversifiées.

Certains sont réservées aux professionnels de santé ou aux structures de santé, d’autres sont destinés à être utilisé par les patients. Si certaines de ces solutions sont des dispositifs médicaux, d’autres non.

On constate également que certaines de ces solutions sont évaluées, certifiées, normées mais que ce n’est pas toujours le cas.

Une consultation publique pour une meilleure classification à venir

 

Le constat d’une réelle diversité des solutions numériques santé étant fait, la Haute Autorité de Santé (HAS) propose une consultation publique à ce sujet.

Afin de faciliter les échanges entre les différents acteurs, la HAS propose une grille de classification des solutions digitales santé selon :

  • leur finalité d’usage
  • La capacité de la solution numérique à prendre en compte les paramètres de l’usager/du patient (conduisant à une personnalisation de la réponse)
  • L’autonomie fonctionnelle de la solution numérique

Ce projet de classification des solutions digitales santé permettra également de contribuer à la réflexion sur ce qui doit réellement être évalué. Selon la HAS, « l’évaluation systématique de toutes les solutions numériques n’est ni envisageable, ni pertinente ».

A qui s’adresse cette consultation publique ?

 

Les acteurs impliqués dans l’utilisation et le développement de solutions digitales santé sont sollicités par la HAS.

En outre, les professionnels de santé, les sociétés savantes, les collèges nationaux, les institutions publiques mais également les chercheurs et les développeurs.

Vous pouvez participer jusqu’au 30 juin 2020 pour contribuer à cette classification fonctionnelle des solutions numériques santé.

Pour participer à cette consultation publique, retrouvez le document support de la Haute autorité de santé.

 

création site internet medecin à bordeaux

Article crée le 29/04/2020